DANS NOTRE CUISINE LABORATOIRE avec Jordana Rebner, directrice culinaire
DANS NOTRE CUISINE LABORATOIRE avec Jordana Rebner, directrice culinaire

Si les premiers mots d’un bébé sont un présage pour l’avenir, le choix de carrière de Jordana Rebner était scellé lorsqu’elle a gazouillé « Madame, le menu s’il vous plaît! ». En tant que directrice culinaire du Marché Goodfood (et Wonder Woman maison), Jordana s’est taillé une nouvelle carrière dans l’industrie florissante du prêt à cuisiner – et elle a beaucoup à offrir, au sens propre comme au figuré!

Cependant, les choses n’ont pas toujours été aussi claires pour Jordana : « Comme beaucoup de jeunes aujourd’hui, je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire dans la vie. » Après avoir terminé ses études universitaires en relations industrielles, Jordana a choisi de refuser les postes d’entrée habituels et de tenter sa chance à l’école de cuisine. « Je ne savais pas trop où je m’en allais, mais j’étais passionnée par la nourriture et je sentais si je continuais sur cette voie, les choses allaient bien aller. »

Et ce fut le cas. Après avoir fait ses débuts dans un restaurant au rythme effréné puis auprès d’un fabricant de produits alimentaires, Jordana a fait un acte de foi et est venue travailler pour Marché Goodfood. « J’ai tout de suite pensé qu’il s’agissait d’un concept incroyable. C’était nouveau, excitant, différent – et une merveilleuse façon d’encourager les gens à cuisiner, essayer et apprécier de nouveaux ingrédients à la maison. » Elle a rapidement surmonté les défis uniques de l’emploi : découvrir quel genre de recettes les membres du Marché Goodfood apprécient, travailler avec des contraintes telles que la disponibilité des produits et la saisonnalité, et créer des menus avec des niveaux excitants de saveur et de variété.

Lorsqu’on lui demande comment elle parvient à trouver constamment de nouvelles idées de recettes, Jordana répond que les sources d’inspiration sont infinies. « Entre Internet, la télévision, les livres, les magazines, les restaurants locaux ou d’à travers le monde – et par-dessus tout, les suggestions de nos membres –, nous avons bien assez de matériel pour travailler. » Toutefois, toutes les recettes ne sont pas sélectionnées. Chaque recette proposée doit subir les tests approfondis de la cuisine laboratoire; de la préparation à la cuisson en passant par la dégustation, tout est mesuré et documenté. Une fois que nous sommes confiants que la recette répond aux standards les plus exigeants en termes de qualité, de saveur et de valeur attendus par les membres du Marché Goodfood, alors, et alors seulement donnons-nous le feu vert pour qu’elle apparaisse sur le menu.

L’obsession de la perfection peut parfois devenir intense. « Après avoir reçu certains commentaires suggérant que le temps de cuisson du riz était incorrect, nous avons passé des jours enfermés dans la cuisine pour peser, mesurer, cuisiner, chronométrer (et éventuellement, manger) chaque type de riz que nous utilisons. Nous nous considérons maintenant experts en riz et avons même conçu un tableau exhaustif détaillant chaque scénario de riz possible! »

Derrière chaque superstar, il y a toujours une distribution de soutien, et Jordana tient à rendre à César ce qui appartient à César. « Sincèrement, nous avons une équipe fantastique : imaginative, réactive au changement, et surtout, passionnée par la nourriture. » Création des fiches-recette, traduction, planification, banc d’essai, collecte des ingrédients, stylisme et photographie culinaires : beaucoup de choses se cachent derrière la création du menu Marché Goodfood chaque semaine. Jordana mène sa barque de main de maître afin de s’assurer que tout est prêt à temps, dans le respect du budget et avec des saveurs absolument délicieuses.

Elle insiste également sur l’importance des commentaires des membres comme clé du succès : « Lorsque nous recevons des commentaires extraordinairement positifs à propos d’une recette, nous prenons ce qui a bien fonctionné et mettons les bouchées doubles. Si une recette a été moins appréciée, nous prenons le temps de comprendre pourquoi et nous l’utilisons comme une opportunité d’apprentissage pour l’avenir. » Cet accent mis sur l’amélioration continue est ce qui fait que nos recettes restent délicieuses et que nos membres continuent de revenir pour plus de Marché Goodfood.

Le parcours de Jordana démontre que travailler fort et poursuivre ses passions est la recette du succès. Pour l’avenir, elle nous réserve bien d’autres surprises : « Plus de variété dans nos protéines, des ingrédients vedettes exotiques et encore plus de diversité dans nos recettes afin de combler tous les palais, c’est ce sur quoi on travaille. » Ça nous plaît bien, Jordana!

Voilà donc la cuisine laboratoire du Marché Goodfood démystifiée pour vous. Nos compliments au chef (ou devrait-on dire à la directrice culinaire)!

Vous avez des questions pour Jordana? Contactez notre Brigade du Bonheur et ils obtiendront une réponse pour vous!

Découvrez le menu de la semaine!

 

Posted by Marc Di Nardo 0 Comments

0 comments

The comments are closed