LIVRER DU BONHEUR avec Patrick Rivard, Directeur Logistique
LIVRER DU BONHEUR avec Patrick Rivard, Directeur Logistique

Il y a un toujours un petit moment de joie lorsque vous recevez votre boîte Marché Goodfood chez vous. Vous pouvez percevoir l’excitation dans l’air au moment d’enlever le ruban adhésif de la boîte et que vous ouvrez les rabats en carton pour découvrir des ingrédients frais qui seront bientôt transformés en de délicieux repas! Un moment magique qui ne serait pas possible sans le travail du Directeur Logistique du Marché Goodfood, Patrick Rivard.

Comme la majorité des employés du Marché Goodfood, Patrick aime cuisiner. Il a découvert sa passion pour la nourriture grâce à sa grand-mère qui était cuisinière professionnelle. Au cours de son enfance, Patrick était un “sous-chef junior” pour de nombreux repas de famille. Ses talents culinaires ont évolués à merveille, ce qui a été confirmé par plusieurs employés du bureau après avoir goûté à son barbecue!

Diplômé de HEC Montréal avec un Baccalauréat en Administration des Affaires et une spécialisation en opérations et logistique, il a gravi les échelons dans des grandes entreprises et des start-ups. Sa curiosité pour le commerce électronique s’est graduellement transformée en passion et dévouement.

Esprit sportif (et ayant le titre de champion de ping-pong au bureau), Patrick croit fermement en notre service. « Étant sportif de nature, notamment le volleyball de plage, j’accorde beaucoup d’importance à manger sainement et cela rime souvent avec une préparation de repas fait maison. Avec mes habitudes de vie très actives, le service offert par le Marché Goodfood convient parfaitement a mon style de vie. »

Ce besoin de mouvement constant se traduit parfaitement avec son rôle au sien du Marché Goodfood, tout comme les ingrédients frais qui sont eux aussi, constamment en mouvement! Dès leur arrivée dans notre centre de production, ils sont d’abord portionnés et emballés, puis le voyage vers votre table commence! Ce voyage implique la gestion d’un réseau complexe de partenaires de distribution et une optimisation des zones et itinéraires de transport.

« Livrer des paniers frais n’est pas une mince affaire. Nous devons constamment rester à l’affût des températures extérieures et prévoir le bon emballage afin d’assurer la fraîcheur des aliments tout au long du parcours. Nous faisons aussi de nombreux tests et analyses avec nos partenaires. Ces tests nous permettent de connaître par exemple, combien de kilogram de sacs de glace nous devons placer dans la boîte, par type d’emballage isolant, en fonction des conditions extérieures et de la durée du trajet pour s’assurer de maintenir une température parfaite pour les sacs recettes et protéines. »

Patrick nous donne un aperçu de ce qui est nécessaire pour offrir la meilleure expérience possible : « Pour maximiser la fraîcheur, l’objectif principal est de réduire le temps de transit, de la préparation du panier jusqu’à l’ouverture de ce dernier par nos membres. Pour ce faire, nous mettons en place des équipes d’associés qui travaillent le soir, la nuit et le week-end pour assurer que les boîtes soient préparées juste en temps pour la prise en charge des transporteurs. De plus, nous devons négocier avec nos partenaires de livraisons des heures de ramassage qui vont faire en sorte que votre boîte arrive parfaitement à l’heure! Parfois, ça veut dire qu’ils ramassent les boîtes au milieu de la nuit ou bien très tôt en matinée. »

Devoir travailler en collaboration avec des partenaires 24 heures sur 24 demande de la bonne communication : « En plus de notre proposition de valeur en termes de qualité, de fraîcheur, de saveur et de quantité, nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires logistiques pour aller au-delà des attentes, en veillant toujours à offrir une expérience optimale à nos membres. Nos attentes étant tres élevées, nous demandons à nos transporteurs de s’assurer de répondre aux requêtes de nos membres. Les chauffeurs doivent suivre des instructions de livraisons très précises et même parfois surprenantes, comme par exemple, de laisser la boîte dans la bin de recyclage ou la lancer délicatement par dessus la clôture, ou encore la déposer sur le quai d’un traversier. Il arrive aussi que les chauffeurs doivent contacter directement nos membres soit pour avoir accès au bâtiment ou pour qu’ils viennent récupérer leur boîte. Rien n’est trop exagéré quand vient le temps d’apporter un panier Goodfood à nos chers membres. »

Étant conscient qu’il existe toujours des moyens pour améliorer les processus, Patrick continue de pousser les limites un peu plus loin. En plus de travailler sur les relations avec les partenaires de distribution, il travaille sur des nouveaux projets comme des notifications de livraison par texto ainsi qu’un programme de recyclage des boîtes. La responsabilité environnementale et le développement durable sont particulièrement importants pour lui : « Il n’y a pas une journée passée sans que l’on pense à trouver des solutions afin de réduire notre empreinte environnementale. Que ce soit par l’innovation dans un emballage biodégradable, par le lancement de programme de récupération des boîtes ou bien par l’optimisation des réseaux de livraison, l’enjeu environnemental est au coeur de nos préoccupations. »

Maintenant que vous avez un aperçu des coulisses des livraisons du Marché Goodfood, nous espérons que vous que vous allez ressentir le moment magique lorsque votre boîte franchira le seuil de votre porte. Après tout, chaque boîte est préparée avec amour!

____________

Pour voir ce que Patrick va livrer à votre table cette semaine, consultez le menu!

 

Posted by Marc Di Nardo 0 Comments

0 comments

The comments are closed