S’améliorer tous les jours avec Xavier Brochu
S’améliorer tous les jours avec Xavier Brochu

L’une des valeurs fondamentales de Marché Goodfood est l’amélioration continue au cœur de toutes ses activités. Chaque employé en fait une partie importante de son quotidien, mais Xavier Brochu, gestionnaire de l’amélioration continue, l’illustre avec un zèle particulier.

Le diplôme de Xavier en génie industriel est la base sur laquelle repose son expertise. Il considère son approche structurée à la résolution de problèmes comme étant la compétence la plus importante l’ayant aidé à réussir à son poste au Marché Goodfood :

« Le génie industriel s’appuie beaucoup sur la gestion des opérations, sur l’amélioration des processus et sur les statistiques, incluant un peu de toutes les autres disciplines de l’ingénierie. Cela me permet d’être un touche-à-tout. Même si je ne peux accomplir une tâche, je sais où obtenir l’information ou quel professionnel consulter et peux avoir une discussion utilisant leur jargon afin de prendre des décisions éclairées. Je peux affirmer avec confiance qu’au cours des deux dernières années chez Goodfood, j’ai appliqué au moins 80% de la matière des cours que j’ai suivis à l’université.»

Alors, qu’est-ce que l’amélioration continue exactement?

« Je pense que si vous posez cette question à cent professionnels de l’amélioration continue, vous obtiendrez cent réponses différentes. En bref, l’amélioration continue (AC) concerne l’amélioration des activités quotidiennes, en gardant un oeil constant sur ce que nous faisons. Si quelque chose ne fonctionne pas comme il se doit, nous l’améliorons au lieu de s’y résigner. »

Xavier souligne les concepts qu’il considère les plus importants; l’expérimentation et le travail d’équipe mettant l’accent sur les tâches quotidiennes :

« En matière d’expérimentation, le meilleur moyen de résoudre un problème est de prendre le temps de comprendre sa cause première et d’essayer une solution. Après avoir observé les résultats, nous conservons la solution ou essayons une alternative. L’AC est tangible. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait à son bureau devant un ordinateur. Les personnes qui connaissent le mieux les problèmes reliés à leurs tâches sont celles qui les effectuent sur une base quotidienne. Elles doivent être impliquées autant que possible, car au final, ce sont elles qui devront vivre avec les changements que vous effectuerez. »

Xavier nous donne une idée en quoi cela consiste en action :

« L’année dernière, nous avons réalisé que nous étions sur le point de manquer d’espace sur notre site de production. En raison de la manière dont nous fonctionnions à l’époque, nous avons connu une période fortement occupée au cours d’une semaine où une grande partie de notre espace dédié à la fabrication de sacs de recettes était occupée par un inventaire en cours de traitement. Avec les augmentations de volume importantes que nous anticipions, des changements majeurs étaient nécessaires puisque notre capacité à honorer nos commandes était en jeu.

Nous avons retroussé nos manches et nous nous sommes mis au travail. Après six semaines d’expérimentations incessantes à une échelle de plus en plus grande, en utilisant les concepts clés de la production sans gaspillage, nous avions un nouveau processus opérationnel prêt à être déployé. Une tâche d’envergure encore plus importante, car nous avions à changer la façon dont des centaines d’employés travaillaient sur trois quarts de travail, sept jours sur sept. L’équipe des opérations a travaillé sans cesse et a réussi à tout faire en deux semaines. Le nouveau processus était plus efficace et a été créé avec un budget limité! »

D’après Xavier, l’adoption et la mise en œuvre sans faille résultent des valeurs partagées par l’équipe chez Goodfood :

« Je pense que nous avons une culture très unique chez Goodfood, avec une vision claire de l’objectif. Tout le monde partage la mission de l’entreprise et est prêt très rapidement lorsqu’il est nécessaire de changer de direction, de pivoter et de faire les choses différemment, qu’il s’agisse de lancer un nouveau produit ou de modifier un processus. Cela nous permet de rester flexibles et de nous adapter aux besoins de l’entreprise. Ce type de culture est un avantage considérable, car il nous permet de nous améliorer rapidement en testant beaucoup d’idées à un rythme très rapide, ce qui a un impact direct sur les résultats de l’entreprise, mais surtout sur le bonheur de nos membres. »

Alors que Goodfood continue de croître de manière spectaculaire à la fois en termes d’ampleur et d’envergure, les possibilités d’amélioration continue ne manquent pas et Xavier ne s’en plaint pas!


Habitez-vous la grande région de Montréal et êtes intéressé à travailler avec Xavier en amélioration continue? Nous embauchons!

Posted by Felix-Emmanuel Legris 0 Comments

0 comments

The comments are closed